Skip to main content
envi

La présidence irlandaise se félicite du succès des négociations internationales sur l'exposition au mercure.

22.01.2013, 18:28 GMT


Le ministre en charge de l'environnement, de la collectivité et de l'administration locale, M. Phil Hogan a salué aujourd'hui (21 janvier 2013) l'heureuse conclusion des négociations de l'ONU à Genève d'un nouveau traité international et juridiquement contraignant sur la protection de la santé humaine et de l'environnement de l'exposition au mercure.

Les négociations de l'ONU, qui ont pris fin tôt le 19 janvier, ont marqué l'aboutissement de plus de quatre années de travail des Nations Unies, des gouvernements nationaux et des parties prenantes clés.  La phase finale des négociations, lors de laquelle plus de 140 pays ont participé, a livré un traité qui a une approche globale des risques que présentent le mercure en cherchant à réduire et à contrôler son usage à travers son approvisionnement, son commerce, son utilisation et sa disponibilité dans le monde.  «Ceci est un aboutissement significatif pour l'environnement mondial et établit le fondement pour des actions supplémentaires sur le mercure» s'est exprimé le ministre M. Hogan.  
 
Le ministre M. Hogan a souligné les dangers que représentent les émissions et les rejets de mercure pour la santé humaine et l'environnement. En effet, celles-ci peuvent parcourir de longues distances depuis leur source et se bioaccumuler à l'intérieur d'autres écosystèmes. «Ceci est un problème mondial qui nécessite une solution mondiale et je suis ravi que l'Union européenne, par le biais de la Commission européenne et de ses États membres, ait joué un rôle clé dans les négociations finales du traité. Je suis particulièrement fier du rôle très efficace de la présidence irlandaise lors de cette session d'une semaine. Le traité qui vient d'être adopté améliorera la vie de nombreuses personnes dans le monde tout en protégeant notre précieux environnement.  Le mercure a longtemps été reconnu comme une substance dangereuse, qui comporte des risques pour les populations vulnérables comme les femmes enceintes, les enfants ainsi que des communautés indigènes qui dépendent de la pêche locale pour vivre», s'est exprimé le ministre M. Hogan.  

‌Le traité, instrument dynamique qui fournit une base pour l'élaboration de futures mesures visant à réduire et à contrôler l'usage du mercure dans le futur, comprend un certain nombre de dispositions significatives. Plus précisément, il prévoit l'introduction, en temps voulu, d’interdictions de nouvelles extractions primaires de mercure de pair avec la suppression progressive de l'exploitation des mines existantes. Il prévoit également une approche progressive afin de réduire l'utilisation du mercure dans certains produits et certaines procédures. Ces deux mesures, prises ensemble, devraient considérablement réduire l'offre et la demande de mercure dans l'avenir. Le nouveau traité contrôlera également les émissions et les rejets de mercure de diverses grandes installations industrielles.  
 
Reconnaissant combien il est important d'aider les pays en voie de développement à respecter leurs obligations en vertu du traité, il existe aussi des dispositions qui ont pour but d'apporter une aide financière (principalement via le fonds pour l'environnement mondial) et une assistance technique ainsi qu'un mécanisme permettant d'examiner la mise en œuvre et le respect du traité. La nature dynamique des dispositions du traité implique que des mesures plus approfondies ayant pour but de réduire l'offre et l'usage du mercure ainsi que des mesures permettant de contrôler les émissions et les rejets de mercure puissent être ajoutées par la suite.
 
La cérémonie diplomatique pour la signature officielle du traité sur le mercure aura lieu au Japon en octobre 2013, près de Minamata, la ville qui a connu l'une des plus grandes pollutions par le mercure à la fin de l'année 1950. Afin de se souvenir de ceux qui ont souffert de cette pollution au mercure, le traité doit être nommé «la convention de Minamata sur le mercure».
 
Fin

 

Evènements liés

Voir tous les évènements liés >

eu2013ie

02.07.2013, 10:29 eu2013ie Taoiseach Enda Kenny presents results of the Irish Presidency #eu2013ie in address to the European Parliament #EU eu2013.ie/news/news-item…

02.07.2013, 10:14 eu2013ie RT @IrelandRepBru Taoiseach: "Our shared identity exists beyond the realm of mere economics or currency or money." #eu2013ie #EU

02.07.2013, 10:10 eu2013ie RT @IrelandRepBru Taoiseach: "#MFF is the single, biggest investment tool we have at our disposal. We need to come together and use it forthwith." #eu2013ie

02.07.2013, 10:08 eu2013ie RT @IrelandRepBru Taoiseach: "By listening actively I believe we managed to address the main issues of concern identified by EP raised in March." #eu2013ie

02.07.2013, 10:08 eu2013ie RT @IrelandRepBru Taoiseach: "The result identifies best way to ensure that almost €1trillion for #MFF is released as soon as possible into real economy."

Contacts

Actualités en lien


Voir toute l'actualité en lien ›