Skip to main content
compet

Nouvelle initiative européenne majeure pour répondre à la demande de compétences en TIC et réduire le chômage

04.03.2013, 16:30 GMT


Un moteur essentiel pour stimuler l’emploi et mettre en relation les jeunes au chômage avec un grand nombre de postes vacants réside dans une nouvelle initiative européenne majeure ayant pour but de pourvoir les 900 000 postes vacants dans le secteur des TICS prévus d’ici à 2015, selon le ministre irlandais de l’emploi, de l’entreprise et de l’innovation, M. Richard Bruton. Parmi les initiatives qui seront introduites se trouvent l’amélioration des formations en TIC et une meilleure adéquation des compétences, conduites par les principaux employeurs du secteur des TIC en Europe, ainsi que des services d'aide et de financements pour permettre aux travailleurs en TIC de se déplacer au sein de l'UE là où la demande pour leur compétence est la plus grande.

Le ministre a fait ces déclarations lors d'un évènement auquel ont participé le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, des commissaires européens, ainsi que les principaux employeurs en TIC sur le marché européen, des formateurs en TIC, des services publics de l'emploi et autres acteurs. Tous étaient rassemblés pour le lancement d'une nouvelle initiative majeure visant à améliorer la formation en TIC et l'adéquation des compétences en la matière pour les travailleurs des TIC, les jeunes à la recherche d'un emploi et les chômeurs à travers toute l'Union européenne.

«Il y aura dans l'Union jusqu'à 900 000 postes à pourvoir dans le domaine des TIC d'ici à 2015. Il faut agir maintenant si les entreprises européennes, les jeunes à la recherche d'un emploi et les chômeurs ne veulent pas passer à côté des opportunités offertes par la réduction du déficit des compétences en TIC», a précisé le ministre M. Bruton.

«Nous ne pouvons pas nous permettre que les marchés du travail européens prennent du retard dans ce domaine et perdent des opportunités d'emploi en faveur d'autres régions du monde», a indiqué M. Bruton.

En tant que président du Conseil des ministres de l'emploi lors de la présidence irlandaise, le ministre M. Bruton a contribué au lancement de l'initiative européenne. Il a été rejoint par le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, la vice-présidente de la CE et commissaire chargée de la stratégie numérique, Neelie Kroes, le commissaire chargé de l'emploi, des affaires sociales et de l'inclusion, László Andor, ainsi que par la commissaire chargé de l'éducation, de la culture, du multilinguisme et de la jeunesse, Androulla Vassiliou. Les cadres supérieurs des principaux employeurs en TIC en Europe tels que Google, Microsoft, HP, SAP et Cisco Systems étaient également présents.  

La Grande Coalition pour les emplois numériques est une nouvelle initiative de l'UE qui vise à mieux faire correspondre les compétences des demandeurs d'emplois et étudiants européens avec le nombre impressionnant de postes à pourvoir dans le domaine des TIC en Europe. Elle sera en vigueur, dans un premier temps, de 2013 à 2015. L'initiative comprend les mesures suivantes:

  • l'amélioration des formations en TIC et une meilleure adéquation des compétences, dont l'engagement des principaux employeurs en TIC en Europe de développer leurs programmes de formation et de rendre disponible leur contenu d'une nouvelle manière;
  • l'introduction d'un système de certification européen unique pour les compétences en TIC, permettant une plus grande mobilité au sein de l'UE pour les professionnels du secteur;
  • la création de services d'aide et de financements pour permettre aux travailleurs en TIC de se déplacer au sein de l'UE là où la demande pour leur compétence est la plus grande;
  • le développement de campagne pour garantir que les étudiants et jeunes professionnels européens prennent pleinement conscience du large éventail d'emplois liés aux TIC et des parcours professionnels disponibles;
  • un guichet unique pour les entrepreneurs du web est également mis en place. Startup Europe contient tous les instruments et programmes de soutien disponibles pour les personnes qui montent et qui développent leur entreprise en ligne. 

«Faire de l'Irlande le pays le plus attractif au monde en ce qui concerne l'offre de compétences en TIC est un élément clé du Plan d'action pour l'emploi du gouvernement irlandais en 2013», a déclaré le ministre. M. Bruton.

Dans le cadre de la réunion informelle des ministres européens de l'emploi organisée en février à Dublin, le ministre M. Bruton a présidé un atelier spécial axé sur le potentiel d'emploi que représente le secteur des TIC en Europe. Les conclusions de l'atelier ont alimenté les préparations relatives à l'initiative de la Grande Coalition. Lors de cet évènement tenu dans la capitale irlandaise, les ministres européens ont convenu que la garantie d'une adéquation de l'offre de compétences en matière de TIC était un élément crucial pour augmenter le nombre d'emplois au sein de l'UE. Ils ont également assisté à un compte rendu des mesures prises en Irlande dans le cadre du Plan d'action des TIC visant à augmenter l'offre de compétences en matière de TIC.

Le ministre Richard Bruton a déclaré:

«La Grande Coalition pour les emplois numériques est une initiative extrêmement importante. La création d'emploi et la croissance économique sont au cœur de cette initiative. À l'instar de nos priorités à l'échelle nationale, la création d'emploi en Europe est une priorité absolue de la présidence irlandaise du Conseil de l'Union européenne.

Les TIC sont un des moteurs clés de la croissance économique et la meilleure utilisation des TIC sera essentielle en vue de renforcer l'emploi, la croissance et la compétitivité en Europe. Même lors de la crise économique, le nombre de personnes travaillant dans le secteur des TIC a connu une augmentation de 3 % par an. En dépit de cela, une demande forte persistera et selon les dernières données disponibles, il y aurait jusqu'à 900 000 emplois à pourvoir pour les professionnels des TIC d'ici à 2015 dans l'UE. Le nombre de diplômés des TIC a diminué en Europe, passant de 127 000 en 2006 à 114 000 en 2010. Nous ne pouvons pas nous permettre que les marchés du travail européens prennent du retard dans ce domaine et perdent des opportunités d'emploi en faveur d'autres régions du monde. Le temps d'agir est venu.

La Grande Coalition pour les emplois numériques est précisément ce qu'il nous faut. L'initiative garantit que l'Europe collabore avec les principaux employeurs en TIC en vue d'améliorer l'éducation, la formation et les programmes de reconversion. Il importe de noter que l'initiative est conduite de concert avec quatre commissaires européens et les principaux employeurs en TIC en Europe tels que Google, Microsoft, HP, SAP et Cisco Systems. Elle possède également des objectifs clairs et des indicateurs de réussite que seront mesurés et évalués, une condition essentielle pour garantir que l'initiative apporte des résultats concrets.

Tandis que les postes très qualifiés en TIC nécessitent indubitablement un diplôme d'études supérieures dans un domaine lié à l'informatique, pour de nombreux emplois en TIC une courte formation sur mesure associée à une expérience professionnelle peut être mise en place pour la requalification ou le relèvement du niveau de demandeurs d'emploi, notamment ceux jouissant d'une expérience dans des domaines techniques ou scientifiques. Les TIC peuvent donc être une option prometteuse pour les travailleurs qui perdent leur emploi.

Faire de l'Irlande le pays le plus attractif au monde en ce qui concerne l'offre de compétences en TIC est un pilier du Plan d'action pour l'emploi du gouvernement irlandais en 2013. D'ici à 2018, nous avons comme objectif d'être à la tête de l'Europe en terme de diplômés en TIC, en pourcentage du nombre total d'étudiants de troisième cycle.

Nous avons déjà examiné le programme de travail de la Grande Coalition afin de nous en inspirer pour les mesures que nous mettrons en place, s'agissant de l'adéquation des compétences, de la formation, de méthodes d'apprentissage innovantes, de l'utilisation du cadre européen des compétences numériques ou encore d'attirer des jeunes dans les carrières en TIC. En Irlande, l'initiative de la Grande Coalition porte déjà ses fruits.

Nous soutiendrons le travail de la Coalition, en tant que présidence et en tant qu'État membre intéressé. Nous souhaitons à tous les partenaires de la coalition qui collaborent de réussir dans la mise en œuvre de cette initiative si importante.» 

 

Note d'information

Pour plus d'information sur la Grande Coalition pour les emplois numériques consultez le site internet de la Commission européenne.

Lors de la présidence irlandaise du Conseil de l'Union européenne, il incombe au ministre Richard Bruton de présider ou coprésider les réunions des Conseils «Commerce», «Compétitivité» et «EPSCO» (emploi et politique sociale).

Le ministre prend part également à l'organisation à Dublin de trois réunions informelles de ministres. La réunion informelle EPSCO était le premier de ces évènements et sera suivie par une réunion informelle sur le commerce les 17 et 18 avril à Dublin puis une réunion informelle du Conseil «Compétitivité» du 1er au 3 mai.

Evènements liés

Voir tous les évènements liés >

eu2013ie

02.07.2013, 10:29 eu2013ie Taoiseach Enda Kenny presents results of the Irish Presidency #eu2013ie in address to the European Parliament #EU eu2013.ie/news/news-item…

02.07.2013, 10:14 eu2013ie RT @IrelandRepBru Taoiseach: "Our shared identity exists beyond the realm of mere economics or currency or money." #eu2013ie #EU

02.07.2013, 10:10 eu2013ie RT @IrelandRepBru Taoiseach: "#MFF is the single, biggest investment tool we have at our disposal. We need to come together and use it forthwith." #eu2013ie

02.07.2013, 10:08 eu2013ie RT @IrelandRepBru Taoiseach: "By listening actively I believe we managed to address the main issues of concern identified by EP raised in March." #eu2013ie

02.07.2013, 10:08 eu2013ie RT @IrelandRepBru Taoiseach: "The result identifies best way to ensure that almost €1trillion for #MFF is released as soon as possible into real economy."

Contacts

Cian Connaughton, demandes à caractère général

T:

M:

E:

picture of Róisín McCann, conseillère de presse

Róisín McCann, conseillère de presse

T:

M:

E:

Actualités en lien


Voir toute l'actualité en lien ›