Skip to main content
jai

Les ministres européens de la justice s'attaquent au problème croissant de la drogue

28.05.2013, 15:00 GMT


Le nouveau rapport de l'agence européenne des drogues montre que, ces dernières années, les principales caractéristiques du paysage des drogues demeurent relativement stables tandis que se multiplie à des niveaux record le traitement de la toxicomanie.

Lors du Conseil «Justice et affaires intérieures», organisé la semaine prochaine à Luxembourg, les ministres européens chercheront à s'accorder sur un plan d'action de quatre ans, de 2013 à 2016, pour s'attaquer au problème de la drogue.

L'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) a publié aujourd'hui son rapport 2013 sur les drogues en Europe, intitulé Tendances et développement du problème de la drogue en Europe. Ce rapport est d'une grande valeur pour les décideurs politiques et les législateurs des États membres et des institutions européennes pour, d'une part, développer des stratégies visant à lutter contre ce phénomène et, d'autre part, pour contrôler et évaluer l'efficacité de ces actions.

Saluant la publication de ce rapport, le ministre irlandais de la justice, de l'égalité et de la défense, M. Alan Shatter, a déclaré:

«Le fléau de la consommation de drogue illicite et ses conséquences dévastatrices sur les individus, les familles et la société sont bien connus. Ce rapport nous rappelle clairement que la lutte contre le problème de la drogue en Europe doit demeurer une priorité des dirigeants européens. Il est essentiel que nous ayons à notre disposition des données et des analyses approfondies et fiables sur la situation du problème, si nous voulons répondre de manière efficace à ce phénomène complexe et difficile.»

Dans ce sens, le rapport de l'OEDT arrive à point nommé, à savoir une semaine avant que les ministres européens de la justice cherchent à convenir d'un nouveau plan d'action drogue d'une durée quatre ans (2013-2016), à l’occasion du Conseil «Justice et affaire intérieures» présidé par M. Shatter dans le cadre de la présidence irlandaise.

Le plan d'action définit une large série d'actions concrètes qui seront mises en place pour atteindre les objectifs de la stratégie antidrogue de l'UE, à travers les deux domaines politiques de la réduction de la demande ainsi que de l'offre de drogues, et les trois thèmes intersectoriels de la coordination, de la coopération internationale et de l'information, la recherche, le contrôle et l'évaluation.

 Toutes les actions identifieront des périodes spécifiques, des responsables, des indicateurs et des mécanismes de collecte et de traitement des données, et seront orientées vers les domaines suivants:

  • améliorer l'efficacité du traitement de la toxicomanie et la réhabilitation;
  • promouvoir une coopération et coordination plus efficaces au niveau de la lutte contre la criminalité au sein de l'UE en vue de contrer le trafic de drogues transfrontalier;
  • garantir une coordination efficace tant au sein de l'UE qu'avec les pays tiers.

Le ministre M. Shatter a indiqué:

«Le problème des drogues ne peut être résolu avec une action unique ou par un seul pays. Un large éventail de stratégies visant à réduire l'offre, à réduire la demande et à mettre à disposition un traitement efficace pour les personnes avec des problèmes d'addiction est nécessaire; et pour que celui-ci soit efficace il doit s'agir d'une réponse coordonnée à l'échelle européenne. C'est pour cette raison que le plan d'action, dont nous discuterons la semaine prochaine avec mes collègues ministres avant, je l'espère, de l'adopter, revêt une telle importance.

Le projet du plan d'action drogue résulte d'efforts intensifs réalisés par les États membres, menés par la présidence irlandaise et avec le soutien rapproché des institutions européennes.

Pour garantir que de réels progrès étaient réalisé dans la conclusion du plan d'action lors de notre présidence, un groupe directeur sur les drogues a été établi en Irlande composé de représentants des ministères stratégiques de la santé, des affaires étrangères et du commerce, ainsi que de la justice et de l'égalité.

Saluant à la fois le rapport de l'OEDT et le projet du plan d'action drogue de l'UE, M. Alex White, ministre d'État irlandais en charge de la stratégie antidrogue nationale 2009-2016, a déclaré:

«Je salue le rapport de l'OEDT et je suis convaincu que le projet du plan d'action drogue de l'UE apportera un cadre efficace et d'actualité pour une action concertée visant à traiter le problème de la consommation de drogue au sein de l'Union européenne. Le plan d'action simplifiera tous nos efforts pour permettre aux personnes de bénéficier des services pour le traitement de la toxicomanie afin de parvenir à une vie sans drogue lorsque cela est réaliste.»

Les ministres de la justice et des affaires intérieures examineront le plan d'action drogue lors du Conseil «Justice et affaires intérieures» le jeudi 6 juin à Luxembourg.

Evènements liés

Voir tous les évènements liés >

eu2013ie

02.07.2013, 10:29 eu2013ie Taoiseach Enda Kenny presents results of the Irish Presidency #eu2013ie in address to the European Parliament #EU eu2013.ie/news/news-item…

02.07.2013, 10:14 eu2013ie RT @IrelandRepBru Taoiseach: "Our shared identity exists beyond the realm of mere economics or currency or money." #eu2013ie #EU

02.07.2013, 10:10 eu2013ie RT @IrelandRepBru Taoiseach: "#MFF is the single, biggest investment tool we have at our disposal. We need to come together and use it forthwith." #eu2013ie

02.07.2013, 10:08 eu2013ie RT @IrelandRepBru Taoiseach: "By listening actively I believe we managed to address the main issues of concern identified by EP raised in March." #eu2013ie

02.07.2013, 10:08 eu2013ie RT @IrelandRepBru Taoiseach: "The result identifies best way to ensure that almost €1trillion for #MFF is released as soon as possible into real economy."

Contacts

Service de politique internationale, demandes à caractère général

T:

M:

E:

picture of Deirdre Farrell, porte-parole - Coreper II

Deirdre Farrell, porte-parole - Coreper II

T:

M:

E:

Actualités en lien


Voir toute l'actualité en lien ›